LE BIG BANG

À ce jours sur ce blog nous vous avons expliqué la naissance d’une étoile, celle d’un trou noir ou même l’impact d’une supernova sur la formation de notre galaxie, mais une question de la plus haute importance demeure: Comment tout cela est il né ?
Et bien je vais tenter de répondre aujourd’hui a cette question avec le plus de clarté possible malgré le nombre d’information limitées a ce sujet.

COMMENT TOUT A COMMENCÉ ?

Alors sur cette partie tout les scientifiques s’accordent plus ou moins a dire qu’au commencement, toute l’énergie et la masse de l’univers était contenue dans un point plus petit qu’un atome: une singularité. Cette singularité incroyablement dense était bien trop instable pour contenir quelque forme de matière que ce soit, on peut d’une certaine façon dire que a ce stade tout était énergie et tout ce que nous appréhendons aujourd’hui comme étant de la matière ou même des particules n’existait pas a ce stade. Après une période non définie passée sans évolution, cette singularité aurait brutalement commencé a s’étendre à une vitesse défiant nos lois de la physique, ce qui pourrait s’apparenter a une explosion incroyable est en réalité la naissance de l’Univers. Le fameux BIG BANG qui s’est produit il y a 13,8 milliards d’années. Nous ne connaissons pas bien la nature de ce qui a déclenche cette expansion soudaine, mais nous savons qu’avec elle a débuté l’univers tel que nous le connaissons aujourd’hui. Il faut savoir a que durant les 380 000 ans qui ont suivit le big bang, l’univers était mille fois plus chaud et 1 milliard de fois plus dense qu’il ne l’est aujourd’hui. Il était principalement composé de nuages d’électrons libres, à cette époque, l’Univers étant trop chaud et trop dense pour permettre des assemblages de matières complexes.

Une autre information importante est que durant cette longue période de construction, l’univers compte en son sein des quantité de matière (électrons) et d’antimatière (positrons) quasi identique, ce qui bloque quelque peu les assemblages plus complexes. Cependant, les températures très élevées de l’univers à l’aube de son développement vont permettre la formation de paires électron-positron. Cette réaction peut paraître exotique pour la plupart des lecteurs mais elles sont primordiale pour comprendre la suite. Il faut bien comprendre que lorsque qu’une particule d’antimatière de type positron entre en contact avec une particule de matière type électron, les deux s’annihilent pour former un photon. Jusqu’ici tout va bien, la réaction est simple électron+positron=photon. Maintenant, inversons la réaction: si un électron entre en contact avec un photon (bien entendu avec une température incroyablement élevé et des conditions spécifique a l’univers primordial) nous obtenons quelque chose de ce type électron+photon=positron. Cette réaction nous explique bien comment les conditions de l’univers primordial on pu favoriser l’apparition de paires electron-positron, qui se sont donc annihilés instantanément.

Pourquoi est ce important ? Tout simplement parce que cette réaction aurait tout bonnement pu nous empêcher d’exister. En effet, les antiparticules et les particules se détruisant sans s’arrêter, elles auraient pu stopper la formation de la matière. Fort heureusement il existait une proportion d’électron légèrement plus importante que celle des positron, ce qui a permis a la matière de prendre le dessus sur l’antimatière. C’est ce que nous appelons la BARYOGENÈSE, cela a donc permis la formation de premiers assemblages primaires de particules qui conduiront plus tard a un univers tel que nous le connaissons.

Par la suite l’univers continuera d’évoluer et de se refroidir de manière très progressive. Ce qui permettra l’apparition de diverses interactions dont l’interaction nucléaire forte ou l’interaction électromagnétique.

L’EXPANSION DE L’UNIVERS

Bien ! Nous savons maintenant que l’univers était en expansion à son commencement, la question est donc: Est il toujours en expansion aujourd’hui ?
Eh bien oui, l’univers est toujours en expansion constante et les galaxies s’éloignent pour certaines les unes par rapport aux autres a une vitesse dépassant celle de la lumière. Il a même été démontre que cette expansion s’accélérait de manière assez brutale, ce qui nous démontre bien que l’univers est loin d’avoir fini sa croissance.

VOIR DANS LE PASSÉ

Maintenant vous vous demandez surement comment nous savons tout cela ?
Eh bien c’est grâce a la lumière et plus précisément a sa vitesse, je m’explique:
Plus un astre est éloigné de vous, plus la lumière qu’il émet ou réfléchis mets du temps à parvenir à vos yeux. Ce qui fais que des millions d’années voire plus peuvent s’écouler entre le moment ou la lumière quitte l’astre et le moment ou elle nous parvient. Cela veut dire que plus nous observons loin dans l’univers plus nous remontons dans le temps !
En effet, plus nous regardons loin dans l’espace et plus la lumière qui nous parvient provient d’un astre éloignée. Elle représente donc la vision de l’astre tel qu’il était il y a plusieurs millions voir milliard d’années ! Cela veut donc dire que nous pouvons regarder dans le passé pour voir comment étaient constitué les astres il y a des milliards d’années. La limite de cette vision s’appelle: « l’Univers Observable« .
Il représente a la fois la distance maximale a laquelle nos télescope peuvent capter la lumière mais également le temps maximum que nous pouvons remonter en captant cette lumière. Cette limite plafonne à 13,8 milliard d’années, ce qui veut dire qu’en observant le plus loin possible, nous pouvons voir la lumière émise par des objets lointain qui a mis 13,8 milliards d’années a nous parvenir. Ce chiffre correspond a notre référence dans les calculs cosmiques, bien que nous ne savons pas réellement si ils correspond a la taille réelle de l’univers, étant incapable d’observer au delà. Néanmoins cela s’avère extrêmement pratique pour déterminer de nombreux facteurs accompagnant le big bang et le développement de l’univers primordial.

EN RÉSUMÉ

L’Univers est fascinant, et sa naissance: le big bang fait encore couler beaucoup d’encre et nous ne sommes encore qu’au début de la recherche à ce sujet, j’en suis persuadé.
Je vous remercie d’avoir lu jusqu’au bout cet article, ce sujet me tenant à cœur.
J’espère avoir été le plus explicite possible dans mes explication sur ce sujet qui n’est pas toujours facile a synthétiser.

Sur ce, je vous dis à la prochaine pour un nouvel article ^^!!
–Gary Smith–

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.